Voir tous les films

Petites mains



Les films de la sélection

A Praga - La Plaie

Hélène Robert & Jeremy Perrin
2013 - 74 min

Les Six Saisons

Gilles Delmas
2012 - 51 min

Tokyo blue, l’endroit au bord de la rivière

Sylvain Garassus
2014 - 72 min

Titubanda

Barbara Vey
2014 - 60 min

Kelly

Stéphanie Régnier
2013 - 73 min

Les Génies de la grotte Chauvet

Christian Tran
2015 - 52 min

Je suis le peuple

Anna Roussillon
2014 - 110 min

J’avancerai vers toi avec les yeux d’un sourd

Laetitia Carton
2015 - 105 min

Petites mains

Thomas Roussillon
2014 - 57 min

Un chat sur l’épaule

Julie Conte
2013 - 52 min

Les Chemins arides

Arnaud Khayadjanian
2015 - 60 min

Hotel machine

Emanuel Licha
2016 - 67 min

Sous nos pas

Alexis Jacquand
2013 - 82 min

IVG, 40 ans après

Yves Campagna et Jean-François Raynaud
2015 - 52 min

Permis de tuer ?

Agnès Pizzini
2016 - 62 min

Maman Colonelle

Dieudo Hamadi
2017 - 72 min

Sans adieu

Christophe Agou
2017 - 99 min

Lux

Sébastien Coupy
2012 - 52 min

Les projections

Voir tous les films

Petites mains

Quinze ans, seize ans, à peine. Chantal, Claudette, Eliane, Hélène, et Jacqueline entrent à l’usine. Un poste à tenir, une cadence à suivre et des soutiens-gorge à produire.
L’assemblage, le piquage, les surpiqûres, la machine quinze denier, l’élastiquage, les crochets, le cache armature, le bordage, les étiquettes à poser... Des gestes précis et minutieux à apprendre. Un savoir-faire de qualité pour des dessous chics et confortables. Des femmes aux doigts de fée, et leur amour du travail bien-fait.
Travail à la chaîne, rendement et chronomètre. Douleurs, entraide et division. Les années passent ; 35 ans. Puis, la lutte, la délocalisation.
Et la fermeture de l’usine.
Un territoire endeuillé. Des machines qui partent. Un métier qui disparaît. Et des femmes qui restent, qui se battent et qui racontent. Une vie de femme, à la machine.

Réalisateur(s) : Thomas Roussillon

Biographie de Thomas Roussillon :
Après avoir rencontré les hommes de l’ombre du monde funéraire, à la fin de mes études (Avant l’après - 2002 - 18’), je participe à différents dispositifs d’éducation à l’image (dans le monde associatif, scolaire, puis universitaire) tout en continuant d’apporter mon regard à la caméra, sur d’autres projets de films documentaires (Les Yeux fermés - 2010 - 59’ / Tsofa - 2012 - 51’ / Les grands hommes - 2015 - 59’).
Je reviens à l’écriture et à la réalisation de mes propres films en 2009, par la rencontre de demandeurs d’asile engagés dans une lutte pour leur relogement (Comme un oiseau dans un aquarium - 2010 - 81’).
Je choisis ensuite de porter ma caméra à la hauteur du regard de ces femmes aux doigts de fées, marquées par des années de travail à la machine (Petites mains - 2014 - 58’).
Le projet suivant me conduit au coeur d’un théâtre en Lozère, filmé comme le lieu d’émergence d’un désir de création qui ne demande qu’à demeurer en puissance (Tendres des fils - 2017 - 76’). Mon dernier film, Je ne suis pas photographe, questionne l’acte artistique de manière plus intime, puisqu’il raconte de l’intérieur le chemin d’un photographe inconnu à la recherche de sa photographie et de lui-même ( 2017- 48’).

Durée : 57 min
Année : 2014
Production : Rouge productions
Sortie cinéma : Pas de sortie salle

Les projections